Bien qu'on soit en 2022 il m'arrive encore quelques fois de devoir envoyer des papiers par courrier postal. J'ai pour habitude d'avoir un carnet de timbres à disposition pour ce cas d'usage, sauf aujourd'hui.

Plutôt que de sortir acheter un nouveau carnet de timbres, je me suis motivé à experimenter l'achat de timbres à imprimer soi-même. Ce service de La Poste existe depuis 13 ans et, outre le côté pratique, il permet également d'obtenir des timbres à un tarif légèrement inférieur au prix des timbres en carnet.

N'ayant pas de plaquettes d'autocollants pour imprimante mais ayant une imprimante (Canon PIXMA MX 495) supportant le chargement d'enveloppes, je suis parti sur l'achat d'un timbre à imprimer directement sur l'enveloppe. Le service en soi est très simple d'utilisation, vous choisissez le type d'enveloppe (DL dans mon cas, le classique 220x110), les adresses et vous validez votre panier. Vous téléchargez alors un PDF à imprimer. Vous avez même accès à un spécimen si vous souhaitez faire des tests d'impression.

L'impression, c'est là que l'aventure commence. Un petit tour sur internet pour vérifier comment je charge l'enveloppe puis je décide d'imprimer le specimen après avoir soigneusement configuré les options d'impression pour du papier au format DL. Et là c'est le drame, une marge mystérieuse coupe une partie du contenu :

Après des recherches infructueuses et des tests, j'ai fini par trouver une solution de contournement : personnaliser la taille du papier pour indiquer les mêmes dimensions que le papier DL (110 mm de largeur pour 220 mm de hauteur).

A ce moment l'aperçu semble meilleur :

J'imprime, tout est bon. Bon voyage petit courrier.